09 72 62 70 68

numéro non surtaxé

COMMENT INCLURE SES LUMINAIRES DANS SON PRÊT IMMOBILIER

Vivre dans une maison bien éclairée, c’est très agréable. Cependant, avec les évolutions technologiques, disposer de luminaires performants et de qualité chez soi peut revenir assez cher. Heureusement, il est possible d’inclure les luminaires dans son prêt immobilier en respectant quelques principes simples.

Les indispensables pour inclure ses luminaires dans son prêt immobilier

Pour atteindre votre objectif, vous aurez besoin de constituer un apport personnel consistant et des services d’un bon courtier immobilier.

>>> Prévoir le prix d’un courtier immobilier

Les services d’un courtier immobilier vous serviront à négocier les meilleures conditions pour votre prêt immobilier auprès de la banque. Il vous faut donc prévoir le prix du courtier immobilier, car comme l’expliquent les conseillers de Papernest, les services d’un courtier immobilier ne sont pas gratuits. Les prix varient selon les agences de courtage, et le montant du crédit. Toutefois, en recourant à un courtier en ligne, vous pouvez bénéficier de prix réduits et même effectuer des simulations gratuites de votre prêt immobilier.

>>> L’apport personnel : un paramètre déterminant !

Afin de mettre toutes les chances de votre côté pour obtenir un crédit immobilier, les conseillers de Papernest recommandent d’avoir un apport personnel d’au moins 10 %. Pour bien constituer votre dossier de prêt immobilier, vous pouvez suivre le guide du service public disponible ici. Il faut noter que selon les experts de Papernest, il est également possible d’obtenir un prêt immobilier sans apport personnel. Cependant, le taux d’intérêt sera certainement plus élevé et il vous sera sans doute très difficile de négocier avec la banque pour inclure les luminaires dans votre crédit immobilier.

Inclure ses luminaires dans son prêt immobilier : comment ça marche ?

Pour financer des luminaires à l’aide de votre crédit immobilier, votre projet doit correspondre à deux catégories de principes :

  • Le principe de base ;
  • Les principes spécifiques à chaque banque.

Le principe de base veut que les luminaires à acquérir ne soient pas séparables du bien immobilier si d’aventure celui-ci venait à être cédé. Sans cette condition, la banque n’acceptera certainement pas d’analyser votre demande. Mais si votre projet remplit cette condition, vous pourrez négocier avec votre prêteur selon les critères spécifiques qui varient d’une banque à une autre. En effet, il faudra disposer d’un devis établi par un spécialiste pour l’acquisition et l’installation des luminaires, car la banque pourrait vous le demander pour l’analyse de votre dossier de crédit immobilier. Outre cette étape d’analyse, la banque peut exiger que vous sollicitiez un expert pour réaliser les travaux. Elle peut également décider de vous accorder le budget pour financer les luminaires quelques mois, voire années après l’octroi du crédit immobilier. C’est une stratégie parfois utilisée par les banques pour s’assurer que l’emprunteur gère bien ses mensualités. Par ailleurs, votre banque peut vous proposer de combiner votre crédit immobilier avec un crédit à la consommation pour financer vos luminaires. Cette option est souvent moins avantageuse, car le crédit à la consommation est moins long et les taux plus élevés. L’intervention d’un courtier immobilier est donc déterminante pour constituer un bon dossier et bien négocier ces différentes conditions auprès de votre banque.

À LIRE ÉGALEMENT SUR LE BLOG

UN PRODUIT
SUR LE SITE

0